Logo Sciences du sport

Logo Sciences du sport

EN | FR

Informations sur les Sciences de l'Entraînement Sportif

Entraînement en sprints avec assistance ou résistance élastique : effets sur la performance au 100m Nage Libre

par P. Debraux | 10 Avril 2012

Natation, sport, performance, sprint, résistance, assistance, élastique, bandes, vitesse, temps, force, compétition, entraînement

En natation, la performance est affectée à la fois par la technique de nage et par des paramètres physiologiques et physiques. Lors des sprints courts (i.e., 50m et 100m), la force et la puissance des membres supérieurs semblent être des facteurs déterminants, voire même prédominants sur les aspects techniques. S'il est possible d'améliorer ces qualités physiques grâce à un entraînement en musculation, il est cependant nécessaire qu'il soit le plus spécifique possible à la natation pour permettre une réelle amélioration de la performance.

Plusieurs études ont analysé l'influence sur la performance en course à pied de l'entraînement en sprintavec assistance ou résistance. Ces études montrent que la résistance permet d'augmenter la force musculaire sans améliorer la performance de course, tandis que l'assistance permet d'améliorer la performance de course sans augmenter la force musculaire. D'autres études suggèrent que la modification des techniques de course suite à ce type d'entraînement (i.e., sprints avec assistance ou résistance) pourrait être néfaste à la performance. Néanmoins, très peu de recherches ont été publiées sur ce type d'entraînement en sprint en natation.

L'étude réalisée

C'est pourquoi, en 2006, une équipe de chercheurs français a publié les résultats d'une étude sur l'influence de l'entraînement en sprints avec assistance ou résistance élastique sur la performance au 100m Nage Libre. Pour cela, 37 nageurs de niveau régional à national (21 femmes et 16 hommes), spécialistes en 100m ou 200m Nage Libre, ont participé à cette étude.

Protocoles d'entraînement

Durant 3 semaines, les nageurs ont été répartis en 3 groupes : Assistance (n = 11), Résistance (n = 15) et Contrôle (n = 11). Ils ont continué leur entraînement hebdomadaire habituel (i.e., 2 séances / jour du lundi au vendredi), à l'exception de 3 séances d'entraînement spécifiques dédiées au développement des qualités physiques sur 100m. Après 1500m, d'échauffement standardisé, le programme de ces séances était le suivant :

  1. Groupe Assistance : 12 sprints de 25m Nage Libre
  2. Groupe Résistance : 6 sprints de 30s en Nage Libre, avec 30s de récupération entre chaque sprint
  3. Groupe Contrôle : 6 sprints de 50m Nage Libre, avec 30s de récupération entre chaque sprint

Pour les groupes Assistance et Résistance, des élastiques ont été utilisés pour fournir une résistance/assistance. Pour le groupe Assistance, un élastique de 8m de longueur était attaché à une ceinture autour de la taille des nageurs et au plot de départ (Fig. 1). Les nageurs démarraient à 25m du plot, de manière à ce que la force de traction initiale soit environ égale à 60N (soit 6kg). Une fois les 25m parcourus, ils sortaient de l'eau et revenait au point de départ.

Pour le groupe Résistance, un élastique de 5m de longueur était attaché à une ceinture autour de la taille des nageurs et au plot de départ (Fig. 2). Durant les sprints, l'élastique s'étirait sur une distance moyenne de 15m fournissant une force de traction d'environ 36N (soit 3.7kg). Durant chaque période de récupération, les nageurs s'accrochaient à la ligne d'eau pour conserver l'étirement de l'élastique.

Sprint avec assistance élastique

Figure 1. Sprint avec assistance élastique... (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Sprint avec résistance élastique

Figure 2. Sprint avec résistance élastique... (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

La relation entre la force de traction (F, en N) et la longueur (L, en cm) de l'élastique utilisé dans cette étude est la suivante : F = (L + 12.95) / 4.5008

Mesures de la force musculaire des membres supérieurs

Pour déterminer l'influence des sprints avec assistance/résistance élastique sur les paramètres musculaires, le moment de force des fléchisseurs et des extenseurs du coude a été mesuré sur un dynamomètre isocinétique à différentes vitesses : 0 (i.e., contraction isométrique), 60 et 180°·s-1. Ces mesures étaient effectuées une fois par semaine, chaque samedi, durant les 3 semaines de protocole.

Mesures des paramètres cinématiques et de la performance sur 100m

La performance lors d'un 100m Nage Libre a été mesurée avant le début du protocole, puis après les semaines 2 et 3. Toutes les courses ont été enregistrées sur vidéo pour déterminer, pour chaque 50m, la cadence moyenne (i.e., le nombre de cycles de bras par seconde) et l'amplitude moyenne (i.e., la distance parcourue lors d'un cycle de bras).

Résultats & Analyses

L'entraînement en sprint avec résistance élastique a permis à ce groupe d'augmenter significativement sa performance au 100m en 3 semaines, soit 2% de gains. Tandis que des gains de 0.8% et -0.3% ont été observés chez le groupe Assistance et le groupe Contrôle, respectivement.

Ces résultats peuvent être expliqués par l'observation de la cadence et de l'amplitude moyennes. En effet, sur 3 semaines, les groupe Résistance et Assistance ont significativement augmenté leur cadence moyenne. Cependant, seul le groupe Résistance a maintenu constante l'amplitude moyenne, alors que pour le groupe Assistance, celle-ci a significativement diminuée lors du deuxième 50m. Les statistiques confirment que le facteur le plus lié au gain de performance sur 100m Nage Libre dans cette étude est la cadence.

Concernant l'effet de l'entraînement sur la force musculaire, les résultats de cette étude montrent que le groupe Résistance a amélioré significativement la force musculaire isométrique des extenseurs du coude (i.e., triceps brachial), la force musculaire des fléchisseurs du coude à 60 et 180°·s-1. Le groupe Assistance, quant à lui, a amélioré significativement la force musculaire des fléchisseurs du coude à 180°·s-1. Et le groupe Contrôle a amélioré significativement la force musculaire isométrique des fléchisseurs du coude.

Ces résultats mettent en lumière les adaptations neuro-musculaires liées aux différentes conditions. Le sprint avec résistance développerait en priorité le recrutement des unités motrices avec un gain limité en vitesse, tandis que le sprint avec assistance développerait en priorité la vitesse de mouvement combinée à un gain en puissance pour les grandes vitesses. Néanmoins, il semblerait que l'entraînement en sprint avec résistance élastique permettent des gains plus importants sur la performance au 100m Nage Libre.

Applications pratiques

Les résultats observés dans cette étude sont intéressants car l'étude n'a duré que 3 semaines, et malgré cela, des gains significatifs ont été mesurés. Les auteurs précisent d'ailleurs qu'ils ont réalisé une étude identique de 12 semaines (mais les données n'ont pas été publiées), et qu'ils ont observé des gains de 3.5% sur 50m.

Toutefois, même si la faible résistance/assistance fournie par l'élastique a permis d'observer des adaptations musculaires et des améliorations de la performance, il serait intéressant d'étudier différentes forces de traction afin de déterminer une résistance/assitance optimale...

Les bandes élastiques - Le livre

Références

  1. Girold S, Calmels P, Maurin D, Milhau N and Chatard J-C. Assisted and resisted sprint training in swimming. J Strength Cond Res 20 (3) : 547-554, 2006.

Nous vous rappelons que vous pouvez citer les articles sous réserve de limiter votre citation à 200 mots maximum et d'inclure un lien nominatif vers celui-ci. Tout autre utilisation, en particulier la copie en totalité sur un forum de discussions, sur un site internet ou tout autre contenu, est strictement interdite.

Développez vos Compétences dans les Sciences du Sport et de l'Exercice

Abonnez-vous à notre newsletter et chaque semaine, restez informé de nos nouveaux articles, de nos futurs projets et bénéficiez d'offres exclusives uniquement réservées à nos abonnés.

En cadeau, recevez dès maintenant l'ebook regroupant tous les articles parus en 2019. Puis, au fur et à mesure qu'ils seront réalisés, nous vous enverrons les futurs ebooks, regroupant tous les articles, dossiers et interviews du site au format PDF.

Votre email ne sera jamais divulgué d'aucune manière et vous pourrez à tout moment vous désinscrire.

Nous Suivre

Facebook

Instagram

Twitter

RSS

Google+

Newsletter

Youtube