Logo Sciences du sport

Logo Sciences du sport

EN | FR

Informations sur les Sciences de l'Entraînement Sportif

L'impact d'un maillot d'assistance sur la performance en développé couché

par P. Debraux | 16 Août 2011

maillot d'assistance, force athlétique, développé couché, powerlifting, Inzer, Titan, cinématique

Initialement conçus pour limiter les risques de blessures et d'accidents lors de l'exécution du mouvement de développé couché, les maillots d'assistance sont rapidement devenus des outils au service de la performance. Il en existe différents modèles, généralement caractérisés par leur matériau, le placement des coutures et le nombre d'épaisseur de tissus. Leur rôle est censé permettre aux athlètes de soulever des charges plus lourdes.

Le développé couché est un exercice de musculation. En Force Athlétique, le développé couché est un des 3 mouvements de compétition. Il consiste à s’allonger sur le dos sur un banc plat avec la tête, les épaules et les fesses en contact avec la surface du banc, et les pieds posés à plat au sol. Les bras sont tendus et maintiennent à la verticale une barre chargée. Après le signal de départ d'un arbitre, le mouvement s’exécute en fléchissant les membres supérieurs jusqu’à amener la barre chargée au contact de la poitrine. De nouveau, au signal d'un arbitre, l'athlète devra réaliser une extension des membres supérieurs pour revenir en position de départ (i.e., bras tendus).

En Force Athlétique (powerlifting, en anglais), discipline sportive basée sur la force maximale musculaire, l'objectif est de soulever les charges les plus lourdes sur 3 mouvements codifiés qui sont la flexion de jambe (squat, en anglais), le développé couché (bench press, en anglais), et le soulevé de terre (deadlift, en anglais). Pour réaliser ces 3 mouvements, les athlètes ont la possibilité d'utiliser différents équipements homologués par l'I.P.F. tels que des ceintures, des combinaisons ou des maillots d'assistance, par exemple.

Pour plus d'informations sur la Force Athlétique, visitez le site officiel de la FFForce.

Figure 1. Maillots d'assistance Inzer et Titan testés lors de cette étude.

L'étude réalisée

Une étude menée à l’Université de Reims Champagne-Ardenne (France) consistait à observer les différences en termes de performance (i.e., charges soulevées) et de vitesse d’exécution du mouvement lors d’un exercice de développé couché avec et sans maillot d'assistance. Deux maillots ont été utilisés dans cette étude : un maillot Inzer "Phenom" dont les coutures sont situées au niveau des épaules et un maillot Titan "Fury" dont les coutures sont situées sous le triceps brachial (Fig. 1). Ces tests ont été réalisés avec un échantillon de 11 athlètes de force de niveau national.

Pour comparer les effets des maillots d'assistance, les chercheurs ont analysé, pour chaque condition (i.e., sans et avec maillot) trois variables :

  • la charge maximale déplacée
  • la vitesse moyenne lors de la phase concentrique (i.e., la phase de "poussée" de la barre)
  • la vitesse maximale lors de la phase concentrique

Chaque condition a été testée avec une semaine d'intervalle et les conditions de détermination de la charge maximale étaient similaires à celles d'une compétition. De plus, il faut noter que les mesures de vitesse ont été réalisées avec une charge égale à 90% de la charge maximale sans maillot.

Pour l'acquisition des données, un système opto-électronique d'analyse tridimensionnelle du mouvement (Vicon Mx, Royaume-Uni) a été utilisé. Nous reviendrons plus en détails sur le principe de fonctionnement de ce système dans un chapitre consacré aux méthodes d'analyses du mouvement dans le cours de biomécanique du sport et de l'exercice. Sachez simplement, que ce système permet l'analyse cinématique (e.g., accélération, vitesse, déplacement, angles) en 3D du corps humain grâce à plusieurs caméras très spéciales placées autour de la zone de capture.

Résultats & Analyses

Les résultats de cette étude sont présentées dans le tableau 1 :

Sans surprise, cette étude a démontré sur un échantillon de 11 athlètes que l'utilisation d'un maillot d'assistance améliore la performance en termes de charges soulevées et de vitesse d'exécution. En moyenne sur cet échantillon, le maillot Titan "Fury" semble permettre, significativement, les meilleures performances. Les figures 3 et 4 présentent les différences moyennes qui existent entre les différents maillots et la condition "sans maillot", soit une charge soulevée plus lourde de 19% et une vitesse moyenne d'exécution plus élevée de plus de 38% pour le maillot Titan "Fury".

Différence d'influence des maillots d'assistance sur la charge maximale déplacée en développé couché en comparaison avec la condition 'sans maillot'.

Figure 2. Différence d'influence des maillots d'assistance sur la charge maximale déplacée en développé couché en comparaison avec la condition 'sans maillot'.

Différence d'influence des maillots d'assistance sur la vitesse moyenne et la vitesse maximale lors de la phase concentrique en développé couché en comparaison avec la condition 'sans maillot'.

Figure 3. Différence d'influence des maillots d'assistance sur la vitesse moyenne et la vitesse maximale lors de la phase concentrique en développé couché en comparaison avec la condition 'sans maillot'.

Mais pourquoi un maillot améliore-t-il la performance et la vitesse... ?

Figure 4. Si vous tirez de part et d'autre d'un élastique au repos (1), celui s'étire (2). Tout en s'étirant, il exerce une force pour reprendre sa longueur initiale, dite de repos.

Que les maillots d'assistance améliorent la performance au développé couché ne surprendra pas les athlètes de force, mais pourquoi ? Finalement, que peut bien apporter un simple maillot fait de coton, de polyester ou de denim ? (Il faut néanmoins noter que les maillots d'assistance en denim ne sont pas autorisés par l'I.P.F.)

Et bien ce maillot d'assistance permet d'apporter une énergie potentielle élastique supplémentaire...

L'énergie potentielle élastique

Cette notion sera détaillée plus tard dans le cours de cours de biomécanique du sport et de l'exercice.

Mais l'énergie potentielle élastique, c'est quoi ? Pour faire simple, prenons l'exemple d'un élastique (Fig. 4). Au repos, il possède une certaine longueur. Tirez sur ses extrêmités en même temps, et l'élastique s'allongera. Néanmoins lorsque vous faites cela vous sentez une certaine résistance. Et plus vous tirerez sur l'élastique plus cette résistance va augmenter. Enfin, si vous relâchez l'élastique celui-ci reprend rapidement sa longueur initiale.

En se déformant, l'élastique a emmagasiné de l'énergie potentielle élastique. Cette énergie est dite potentielle car elle peut être restituée et transformée en énergie cinétique. C'est cette énergie qui permet à l'élastique de reprendre sa forme initiale.

Et bien aussi étonnant que cela puisse paraître, c'est le même principe qui s'applique dans l'exemple du développé couché et du maillot d'assistance. Oui, le maillot d'assistance n'est pas composé de caoutchouc (c'est d'ailleurs spécifiquement interdit par l'I.P.F.), mais on parlera tout de même d'élasticité. Il faut bien comprendre que le terme d'élasticité n'est pas limité aux élastiques en caoutchouc, mais bien à tous les matériaux. Cependant, il est évident qu'une planche en bois aura une élasticité moindre qu'un élastique...

Et c'est justement le point le plus intéressant dans le cas du maillot d'assistance : il est peu élastique ! La déformation de l'ensemble maillot-bras (i.e., pour descendre la barre) (Fig. 5) demande une grande énergie. Cette énergie potentielle élastique sera restituée pour permettre au maillot de reprendre sa forme initiale (i.e., pour remonter la barre) (Fig. 6). Évidemment, le maillot ne fait pas tout. Mais comme les mesures de cette étude le montrent, la différence entre performance sans maillot et avec maillot peut-être assez impressionnante.

Figure 5. Position de départ lors du développé couché avec maillot... (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Figure 6. Position basse lors du développé couché avec maillot... (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Applications pratiques

Le maillot d'assistance est un outil au service de la performance. Les critères pour choisir un maillot d'assistance sont multiples. Sur le plan mécanique, la déformation d'un maillot rigide produira plus d'énergie potentielle élastique. Néanmoins, un maillot trop rigide pourrait occasionné une gêne et une modification du mouvement, ce qui pourrait nuire à la performance.

Les maillots se déclinent en plusieurs matériaux, et en différents modèles selon le style de développé couché de l'athlète. Les spécialistes recommandent généralement de tester les maillots sur une période plus ou moins longue pour s'y accoutumer.

Enfin, il peut être intéressant pour les entraîneurs de tester les athlètes avec différents maillots d'assistance en utilisant du matériel de terrain tels que des accéléromètres portables. Ils auront ainsi la possibilité d'évaluer objectivement les effets de tels ou tels maillots.

Références

  1. Herrgott S and Bertucci W. Effet de l'utilisation d'un maillot de force sur la performance et la cinématique du développé couché. Sci Sports 22: 160-162, 2007;.

Nous vous rappelons que vous pouvez citer les articles sous réserve de limiter votre citation à 200 mots maximum et d'inclure un lien nominatif vers celui-ci. Tout autre utilisation, en particulier la copie en totalité sur un forum de discussions, sur un site internet ou tout autre contenu, est strictement interdite.

Nous Suivre

Facebook

Instagram

Twitter

RSS

Google+

Newsletter

Youtube