Logo Sciences du sport

Informations sur les Sciences de l'Entraînement Sportif

Augmentation de de la vitesse d'exécution au développé couché grâce aux chaînes

par P. Debraux | 9 Octobre 2014

musculation, amélioration, augmentation, vitesse, cinématique, paramètres, variables, sport, performance, force, rugby, chaîne, chaînes, résistance, variable

Nous l'avions évoqué dans un article précédent sur le développé couché et les bandes élastiques, la puissance est un facteur déterminant de la performance dans de nombreuses activités et dans de nombreux gestes ou actions sportifs. La puissance étant un produit de la force et de la vitesse, il est nécessaire de développer ces deux qualités. Cependant, travailler la force entraîne généralement des vitesses d'exécution faible, et travailler à grande vitesse entraîne une décélération sur plus de 40% de la fin de la phase concentrique. Dans ce cas, Si l'athlète ne saute pas ou ne relâche pas la barre en fin d'extension, peu importe que son intention soit d'être explosif et/ou rapide, le système neuro-musculaire freinera le mouvement afin que le système articulaire ne subisse aucun dommage. Ainsi, pour contourner ce problème, il est possible de projeter la charge (ou de sauter dans le cas du squat). Mais pour être sécurisant pour l'athlète, ce type d'entraînement nécessite un matériel adapté.

Exemple de placement des chaînes sur une barre olympique

Figure 1. Exemple de placement des chaînes sur une barre olympique.

C'est à ce moment que les résistances variables entrent en jeu. Comme nous l'avions expliqué dans notre dossier sur les bandes élastiques, les résistances variables permettent d'apporter de la résistance là où les leviers articulaires sont plus forts. Le but est de fournir une résistance sur toute l'amplitude de mouvement. En plus des cames et leviers et les bandes élastiques, les chaînes font parties de cette catégorie. Mais quel sera l'impact des chaînes sur un paramètre cinématique tel que la vitesse ?

L'étude réalisée

Pour répondre à cette question, deux chercheurs australiens ont mesuré les vitesses d'exécution au développé couché chez des rugbymen de haut-niveau. L'objectif était de comparer la vitesse d'exécution lors d'un développé couché normal et lors d'un développé couché avec chaînes. Pour cela, 13 rugbymen ont participé à l'étude (1RM = 121.3 ± 10.1 kg) et ils ont effectué 2 séries de 3 répétitions à ~75% du 1RM en développé couché normal et 2 séries de 3 répétitions à 60% du 1RM + 17.5 kg de chaînes en développé couché avec chaînes (Fig. 1). Les chercheurs se sont assurés que la charge soit la même en fin de phase concentrique.

Les chaînes lourdes étaient accrochées à la barre via des chaînes plus petites et légères. Lorsque la barre était au contact de la poitrine, les chaînes lourdes reposaient entièrement sur le sol et à mi-course de la phase concentrique, elles étaient complètement décollées (et pesaient donc de toute leur masse). Les chercheurs ont enregistré les données cinématiques à l'aide d'un GymAware (transducteur linéaire, voir notre article quant à sa validité) et ont comparé les deux conditions entre elles.

Vitesse concentrique moyenne lors des 2 séries avec et sans chaînes

Figure 2. Vitesse concentrique moyenne lors des 2 séries... (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Résultats & Analyses

Les principaux résultats de cette étude montrent que la substitution d'une partie de la masse de la barre par des chaînes a permis d'augmenter, immédiatement, d'un peu plus de 10% la vitesse d'exécution au développé couché (Fig. 2).

Il existe 3 explications non-exclusives possibles : Tout d'abord, la charge déplacée varie en fonction de l'amplitude de mouvement. Le fait que la charge ait été allégée sur la première moitiée de la phase concentrique a permis d'accélérer la barre beaucoup plus. Ensuite, il est possible qu'une potentiation se soit mise en place du fait que le système neuro-musculaire se prépare à une charge plus lourde en début de phase excentrique et lorsque la phase concentrique démarre, la charge est plus légère mais la raideur musculaire pourrait être plus forte. Enfin, il est possible que le cycle étirement-détente soit facilité par le déchargement de la charge lors de la transition excentrique-concentrique.

Applications pratiques

A l'instar des études sur la résistance élastique que nous vous avons déjà présentées, il apparait que les résultats soient similaires lorsqu'il s'agit des chaînes. L'amélioration de la vitesse est similaire à celle observée dans d'autres études sur les bandes élastiques. Et comme dans celles-ci, un pourcentage minimal de résistance variable semble nécessaire pour permettre des effets positifs. Ainsi, il est conseillé de choisir un pourcentage d'environ 15 à 35% de résistance variable sur la barre pour maximiser les gains. Cependant, trop peu d'études existent pour savoir si cette fourchette de pourcentages est optimale. Il est certain qu'en deçà, les résultats seront très faibles voire inexistants mais au-delà de 35%, aucune étude n'a, à ce jour, fait de mesures.

Si les chaînes sont un autre moyen d'intensification, elles ont l'inconvénient d'être chères et peu pratiques en comparaison aux bandes élastiques qui ont une masse très réduite et qui sont donc facilement transportables. Seules deux études ont comparé les deux types de résistance variable et aucune n'a trouvé de différences significatives entre les deux, ce qui est tout à fait logique. En conclusion, si vous avez la possibilité d'accéder à l'une à ou l'autre de ces résistances, il est impératif de correctement les placer de manière à décharger la fin de la phase excentrique / début de la phase concentrique pour profiter pleinement de leurs avantages.

N'hésitez pas à poser toutes vos questions et à discuter de cet article sur notre forum.

Références

  1. Baker DG and Newton RU. Effect of kinetically altering a repetition via the use of chain resistance on velocity during the bench press. J Strength Cond Res 23 (7) : 1941-1946, 2009.

Nous vous rappelons que vous pouvez citer les articles sous réserve de limiter votre citation à 200 mots maximum et d'inclure un lien nominatif vers celui-ci. Tout autre utilisation, en particulier la copie en totalité sur un forum de discussions, sur un site internet ou tout autre contenu, est strictement interdite.