Logo Sciences du sport

Informations sur les Sciences de l'Entraînement Sportif

Altérations cinématique et cinétique lors d'un tirage d'épaulé suite à l'ajout de résistance élastique

par A. Manolova | 20 Mai 2014

bande, élastique, élastiques, bandes, résistance, haltérophilie, musculation, sport, préparation, physique, Cross-Fit, cinétique, cinématique, vitesse, force, puissance, variable

La résistance élastique peut être utilisée seule ou combinée avec une résistance constante. Comme nous l'évoquions dans notre dossier sur les bandes élastiques, les études montrent de plus en plus que la combinaison élastique-fonte permet de meilleurs résultats sur la vitesse, la force et la puissance que la fonte seule. Cependant, ces résultats sont dépendants du pourcentage de résistance élastique ajouté à sur la barre chargée et des exercices réalisés.

Parmi toutes les études que nous lisons, les mouvements de musculation classiques comme le squat ou le développé couché sont généralement utilisés pour étudier les changements sur la performance provoqués par l'ajout d'élastiques (Nous vous conseillons cet article, celui-ci ou encore celui-là). Pourtant certaines disciplines comme l'haltérophilie possèdent des exercices permettant de développer une vitesse et une force très importante, mais il est encore difficile à savoir si la résistance élastique pourrait y apporter des bénéfices en terme de développement des qualités cinétiques et cinématiques.

L'étude réalisée

Pour obtenir plus d'informations sur ce sujet, des chercheurs thailandais de l'université des Sciences du Sport de Bangkok ont testé l'influence de la résistance élastique sur différents paramètres mécaniques lors d'un tirage d'épaulé chez des haltérophiles féminines.

Pour ce protocole, 6 athlètes féminines ont participé, toutes avaient une expérience compétitive d'au moins 2 années (ndlr, leur performance en épaulé-jeté n'est toutefois pas mentionnée). L'étude consistait pour toutes les athlètes à participer à 1 session d'évaluation du 1RM en tirage d'épaulé et à 3 sessions de test où elles devaient réaliser 3 sériés de 3 répétitions à 90% du 1RM de tirage d'épaulé dans 3 conditions différentes :

  • Résistance constante : 90% du 1RM en fonte
  • Résistance constante + 10% de résistance élastique : 90% du 1RM en fonte + 10% en élastique
  • Résistance constante + 20% de résistance élastique : 90% du 1RM en fonte + 20% en élastique

La tension de 10 ou 20% fournie par l'élastique était maximale en fin de tirage. Enfin, toutes les conditions ont été réalisées sur une plateforme de force. Les chercheurs ont ainsi pu mesurer la vitesse maximale, la force maximale et la puissance maximale lors de chaque essai. Seuls les meilleurs résultats ont été retenus.

Résultats & Analyses

Les principaux résultats de l'étude montrent que l'ajout de 10% supplémentaire en résistance élastique augmente significativement la force maximale et la puissance maximale produites lors d'un tirage d'épaulé (Fig. 1 et 2), sans augmentation significative de la vitesse maximale. En revanche, l'ajout de 20% de résistance élastique augmente significativement la force maximale mais ne permet pas une augmentation de la vitesse et de la puissance en comparaison à la résistance constante. Cette condition est d'ailleurs significativement plus lente que les deux autres.

Figure 1. Puissance maximale... (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Figure 2. Force maximale... (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Figure 3. Vitesse maximale... (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Sans surprises, la force développée est supérieure lorsque les bandes élastiques sont ajoutées au 90% du 1RM (la charge totale de la barre est donc plus importante en pleine extension). Il n'y a pas de différences significatives entre les 2 conditions avec élastiques, car selon les auteurs, puisque les bandes n'apportaient de la résistance qu'à partir du genou, la distance sous tension était trop faible pour marquer la différence. Inversement, l'augmentation de la résistance a diminué la vitesse maximale de déplacement. Le fait que la vitesse sans bandes et avec 10% de bandes soient équivalentes reflètent l'accélération compensatoire, c'est-à-dire la nécessité d'accélérer plus la charge pour terminer le mouvement. Mais ce paramètre s'efface à 20%, probablement car la résistance devient trop importante pour les athlètes.

Applications pratiques

Il est très difficile de savoir si l'ajout de bandes élastiques à un tirage d'épaulé est bénéfique ou non... Le principal problème de cette étude est son protocole. Comme une étude avant elle, l'erreur est ici de vouloir comparer 3 conditions en changeant deux paramètres : le type de résistance et la charge totale en haut du mouvement. En général, pour étudier l'influence de la résistance élastique, il convient d'égaliser les résistances en pleine extension pour ainsi comparer réellement les deux types de résistance. Les chercheurs concluent que l'ajout de 10% de résistance élastique est bénéfique pour la performance en tirage d'épaulé, mais à la vue de leur protocole, l'ajout de 10% en fonte aurait-il eu le même impact ?

Il nous paraissait important de discuter de cette étude à paraître car elle reflète parfaitement une erreur classique. Si un athlète veut profiter de la résistance élastique, celle-ci doit être combinée avec une résistance constante, mais de manière à ce que le total de résistance sur la barre soit comparable au total en fonte seule. Dans ce cas, la résistance élastique sera quasi nulle en fin de mouvement excentrique et maximale en fin de mouvement concentrique. L'intérêt est de pouvoir accélérer un maximum sur toute la phase concentrique. Et les études montrent clairement un gain de vitesse et de puissance immédiat, et à terme, un gain de force.

Pour aller plus loin, et si vous ne les avez pas déja lus :

N'hésitez pas à poser toutes vos questions et à discuter de cet article sur notre forum.

Références

  1. Paditsaeree K, Intiraporn C and Lawsirirat C. Comparison between the effects of combining elastic and free-weight resistance and free-weight resistance on force and power production. J Strength Cond Res, In Press.

Nous vous rappelons que vous pouvez citer les articles sous réserve de limiter votre citation à 200 mots maximum et d'inclure un lien nominatif vers celui-ci. Tout autre utilisation, en particulier la copie en totalité sur un forum de discussions, sur un site internet ou tout autre contenu, est strictement interdite.